Dès l'origine, l'architecte Cluysenaer a souhaité créer un véritable microcosme urbain. L'activité culturelle en fait partie. Et cette activité continue à faire vivre les Galeries Royales Saint-Hubert qui abritent deux théâtres aujourd'hui: le Théâtre des Galeries et le Vaudeville.

 

 

théâtre des galeries

Contrairement au Vaudeville, à l'origine, marché aux fleurs, le Théâtre Royal des Galeries fut inclus dans la construction en 1847 des Galeries Royales Saint-Hubert.  Au 19ème siècle, on y donnait surtout des drames romantiques, mélodrames et opérettes. Le début du siècle a connu une programmation très avant-gardiste : c’est ici qu’on put voir les fameux ballets russes.

En 1951, le Théâtre fut détruit et reconstruit par l’architecte Paul Bonduelle et décoré par Jasinski. Si la salle a gardé son aspect velours rouge et or, la restauration fut faite pour que les 850 places soient dorénavant de face pour le confort du spectateur.

Lors de ce réaménagement du théâtre, René Magritte exécuta une fresque "nuageuse" sur le plafond de la salle. Son projet initial, connu par une gouache préparatoire, prévoyait un ciel dans lequel flottaient de nombreux grelots, un des motifs les plus fréquents du langage magrittien. On demanda à Magritte de ne pas mettre ces symboles obscurs dans sa fresque. Plus tard, il fut placé au milieu du plafond un lustre monumental à grandes boules de verre, qui ne sont pas sans rappeler les grelots perdus…

Après cette rénovation, la Compagnies des Galeries commença sa programmation au Théâtre.

6, Galerie des Princes –
Réservation : +32 2 512 04 07

www.trg.be