image 91

galerie du roi et des princes

Imaginées en 1837 par Jean-Pierre Cluysenaar, les Galeries Royales Saint-Hubert sont inaugurées dix ans plus tard par le Roi Léopold Ier. Ce passage monumental rassemble la Galerie de la Reine, la Galerie du Roi et la Galerie des Princes.

En concevant pour la première fois dans le monde un passage aux dimensions de la rue, Jean-Pierre Cluysenaar a créé un lieu qui est devenu un lien entre les différentes fonctions de la ville : espaces culturels, habitats, commerces, bureaux, restaurants et cafés s’y côtoient depuis plus de 150 ans.

Aujourd’hui encore, les Galeries de la Reine, du Roi et des Princes sont animées par 6 millions de passants par an. Le passage est tout à la fois un microcosme, un lieu de mémoire et de création, où passé, présent et futur se mêlent inextricablement.

 

 

 

Architecture

galerie des princesJean-Pierre Cluysenaar est à l'origine des Galeries. Cet architecte, né au Pays-Bas en 1811, s'installe avec ses parents à Bruxelles à l'âge de 6 ans. C'est à 26 ans, que Cluysenaar va s'attacher à ce projet très ambitieux: celui d'ériger en plein cœur de Bruxelles, deux galeries monumentales, entièrement recouvertes d'une verrière.

Ce passage devait remplir deux fonctions: soulager la circulation, créer de nouveaux locaux commerciaux que les passants pourraient visiter à pied sec et sans être dérangés par la circulation et, d’autre part, attirer des visiteurs à Bruxelles grâce à son programme varié. Autrefois surnommées le «Parapluie de Bruxelles», les Galeries Royales Saint-Hubert restent le plus beau témoin de l’essor commercial de la ville avant l’apparition des grands magasins.

A Bruxelles, Jean-Pierre Cluysenaar est également l'auteur de la Galerie Bortier, du Conservatoire de Bruxelles, du kiosque du Parc royal et de nombreux autres bâtiments encore…

pdf Télécharger la version PDF

pdf Télécharger les détails techniques